Evaluation 360°

 

Approche Quels que soient les outils thérapeutiques proposés, il est nécessaire de commencer par un diagnostic de l’état de santé et donc une évaluation globale du patient dans le temps et dans l’espace. Les dimensions d’une personne sont multiples physiques, intellectuelles, spirituelles et émotionnelles. Notre vie se développe dans plusieurs axes, familiaux, professionnels, développement personnel. Cet aspect multidimensionnel doit être complété par la notion de dynamique ou d’évolution dans le temps car notre histoire reflète et impacte notre état de santé. L’espace de soins qu’est l’Institut de Médecine Intégrative permet des évaluations multiples. Si elle n’a pas été faite, nous recommandons une consultation avec un médecin pour un diagnostic conventionnel, ceci peut être effectué dans l’institut ou par votre médecin. La mise en forme de l’histoire médicale, l’examen clinique et les examens complémentaires modernes sont une étape incontournable. Les symptômes subjectifs comme la douleur ou la fatigue ne sont pas le reflet de notre état de santé. Il importe d’aller plus loin dans l’analyse corporelle pour établir des stratégies thérapeutiques pérennes. Les outils biologiques, radiologiques, échographiques et les tests fonctionnels offrent des mesures qu’il est possible de réunir pour une évaluation objective et de suivre dans le temps pour valider le traitement. Une grande partie des médecines complémentaires proposent une évaluation qui leur est propre. Elles le font avec leurs terminologies qui sont souvent très différentes les unes des autres. Le travail en équipe permet de se retrouver pour confronter les évaluations et proposer une approche personnalisée dans le respect du patient comme du thérapeute.


Objectif et principes Cette évaluation à 360° a pour objectif de développer une approche systémique de la santé. Notre corps, un système complexe, peut être divisé pour les besoins de la compréhension en sous-systèmes : immunitaires, neurologiques, endocriniens métaboliques… qui ont des fonctions différentes et des liens étroits entre eux. Cette approche intègre plusieurs principes :

  • Il n’est pas possible de connaître un système dans le moindre de ses détails, nous devons donc nous fier à quelques paramètres mesurables. C’est le suivi de ces paramètres qui permet de valider ou non l’intervention thérapeutique.
  • Toute modélisation ou simplification a le défaut d’avoir ses limites dans la justesse, il convient donc d’évaluer régulièrement la pertinence des conseils et des approches suggérées et de les confronter à la réalité du patient.
  • Un système doit toujours être considéré à partir de son fonctionnement en tenant compte de son environnement. Les liens et rapports avec notre environnement social, physique ou chimique sont essentiels.
  • Un système peut s’auto-organiser à partir d’informations très diverses. En matière de santé cela donne toute son importance aux approches psychologiques, à la méditation, aux liens et aux différentes molécules naturelles ou non, prescrites à des doses très variables.